Conseil Municipal du 9 Juillet 2015

C’est un Conseil Municipal qui sentait les vacances. C’était le 1er qui se tenait sous l’autorité du Nouveau Maire de Tournefeuille, Dominique Fouchier.

A l’ordre du jour, quelques délibérations du domaine de la régularisation, sur lesquelles il n’y a pas grand-chose à rapporter, et 2 délibérations plus importantes et qui ont été source de débats.

1-Indemnités de fonction suite à l’élection du maire et des adjoints.

Après une discussion en commission, les indemnités du nouveau Maire sont identiques à celles de l’ancien. Nous avons voté pour.

Contrairement à ce que déclarait Claude Raynal dans son discours le 28 juin, lors du changement de maire, nous n’avons pas l’habitude, ni le désir, d’attaquer un élu sur les indemnités qu’il perçoit. Nous sommes conscients qu’il y a un problème de fonds lié au statut de l’élu. En revanche, il faut cesser d’argumenter sur le style : « J’aurai gagné plus dans le privé qu’en faisant de la politique ; j’aurai certainement eu plus de loisirs, je sacrifie ma carrière professionnelle ….».

2-Motion TAFTA

Le groupe communiste avait déposé une motion et appelé à voter contre cette négociation.

Sans rentrer dans le détail, le TAFTA est un accord international, en cours de négociation depuis 2013, et qui a pour objectif de rapprocher les règles commerciales des Etats-Unis d’un côté et de l’Europe de l’autre.

Le groupe communiste dénonce une opacité dans les négociations et craint que le résultat ne soit trop en faveur des US au détriment de l’Europe, au profit du privé par rapport à l’Etat.

Cet accord est négocié par la Commission Européenne sous mandat, entre autres, du gouvernement français. Cet accord, une fois achevé, devra être approuvé par le parlement.

« Demain Tournefeuille » a refusé de participer au vote. Toute cette négociation est réalisée sous la surveillance de la présidence française et de députés élus. Nous ne comprenons pas pourquoi une telle motion doit être débattue au niveau d’une municipalité, à moins de ne pas faire confiance dans les personnes qui nous représentent. Ceci est d’autant plus surprenant que l’actuelle présidence est socialiste et la majorité tournefeuillaise également. Si nous partons de ce principe, les conseils municipaux vont être submergés.

Il a noté, qu’à l’exception des élus de « Tournefeuille Autrement », qui se sont abstenu tout en reconnaissant le bien fondé de notre position, l’ensemble des conseillers municipaux s’est prononcé contre le TAFTA, y compris le Front National qui ne perd jamais une occasion de se prononcer contre l’Europe. Le côté paradoxal, c’est que la représentante du FN s’appuie, pour se justifier, sur des textes de Jean Ferrat. Ce qui, et nous le comprenons bien, a fait réagir le représentant du parti communiste.


3-Divers

Lors du Conseil Municipal du 18 mai 2015, une représentante d’EELV avait posé une question écrite concernant la vente de l’aéroport de Blagnac.

Sans revenir non plus sur les détails de la question et des arguments qui y était présentés, nous avions été très surpris qu’il n’y ait pas eu de réponse apportée par le Maire. Voire même choqués par la manière dont le sujet a été balayé : en effet, à peine la lecture terminée, il avait été mis fin au Conseil.

Nous avons demandé si des réponses avaient été apportées hors conseil. Il semble que non. A quoi sert la procédure de question écrite s’il n’y a pas de réponse ? A quoi sert une motion, si nous ne sommes pas compétents pour porter un jugement ?

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M