Conseil Municipal du 3 Novembre 2014

Sans couleur et sans saveur.

Le Conseil Municipal se transforme de plus en plus en une chambre d’enregistrement. Le départ prochain du maire n’est pas étranger à cette tendance. Il en oublie de faire voter sa majorité. Il est vrai que, quel que soit le sujet, et quelle que soit leur orientation politique, tous ses colistiers votent «pour ». Qu’est-ce qui les pousse à venir ?

Et on voudrait que les citoyens assistent à ces conseils.

Les points importants qui ont été traités : Le Phare, le Gymnase du Lycée Françoise, la culture et l’impasse Bertrand Panouse.

Le Phare : Nous avons décidé de tenir à jour une liste des documents et informations demandés à la Mairie. En effet, ces requêtes sont mises rapidement aux oubliettes. Un exemple : nous avions demandé, il y a plusieurs mois, d’avoir la liste des manifestations s’étant déroulées au Phare en 2013. Sans nouvelle, nous avons relancé il y a une quinzaine de jours. En conseil, le maire a jugé que c’est la dernière date, celle de la relance, qui compte pour juger le délai. Cela peut durer des années.

On peut s’étonner de ne pas avoir ce document. Il nous avait été dit que le Phare est dimensionné pour des grands concerts de musique amplifiée. On s’aperçoit, à l’usage, que le nombre de concerts est plutôt réduit. Il se dit même que l’acoustique ne serait pas des meilleures. Le Phare est donc essentiellement utilisé par les associations et pour quelques manifestations ne justifiant pas une telle hauteur sous plafond.

De là à prétendre que la Phare fait partie des projets inutiles. Vous en jugerez-vous-même. Et on est peut-être en train de réitérer avec le nouveau Gymnase.

Le Gymnase du lycée Françoise : on profite de l’obligation de construire un gymnase pour le lycée Françoise, devenu Lycée Général, pour construire une salle de sports avec gradins et mur d’escalade. C’est ce dernier qui justifie, une fois encore, de disposer d’une salle avec une hauteur importante. Cout initial : 5. 5 M€ HT. Mais la majorité en place justifie que cela ne coutera rien aux citoyens tournefeuillais, car il y a des subventions qui viennent d’ailleurs. Mais d’où ? De la région ? Du ministère des sports ? Mais en définitive de notre poche.

Culture : La mairie a fait la demande d’une subvention  de 10.000 € à la Direction Régionales des Affaires Culturelles (DRAC) pour des projets culturels destinés aux écoles collèges et lycée. Nous avons demandé que ces projets nous soient présentés, car en matière de culture, beaucoup de questions se posent.

A propos de projets culturels mis en œuvre sur la commune, avez-vous remarqué la « superbe » décoration faite au transformateur électrique située en haut du marché ? Dites-nous ce que vous en pensez. Nous en ignorons le coût.

Impasse Panouse : L’un de nos concitoyens s’était inquiété de la fermeture de cette impasse les jours de marchés et les jours fériés, nous avons donc essayé d’en savoir plus. Il s’agirait d’un test et s’il s’avère efficace, d’autres impasses seront également fermées. Peut-être est-ce une bonne idée ? Nous verrons à l’usage.

Maison de quartier des Quefets : un agent social va être embauché pour épauler 5 autres agents déjà en place. Il sera particulièrement attentif à la population de plus en plus fragile que nous avons et que nous accueillons sur notre commune. N’aurions-nous pas pu trouver cette personne parmi l’effectif existant ? La réponse a été bien évidemment négative.

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M