NOTRE PROGRAMME

8 mars 2014

« Demain Tournefeuille » est inscrite à présent dans la vie politique locale de manière pérenne. Nous avions présenté une liste aux élections municipales de 2008. Pendant 6 ans nos élus ont défendu les intérêts de nos concitoyens au Conseil Municipal et, conformément à nos engagements, nous présentons notre liste les 23 et 30 mars prochain.

Nous sommes loin de ces listes créées pour « l’occasion », qui parfois disparaissent en cours de campagne.

Bien que l’ossature de la liste soit UMP, d’autres personnalités sont issues de partis du centre et de la société civile. Tous, nous avons en commun d’avoir adhéré à notre charte « Valeurs & Engagements » consultable sur notre site.

Nous sommes loin du montage politicien proposé par le maire sortant.

Le parti socialiste local est très fier de rassembler autour de lui toutes les « grandes forces de gauche ». Ces forces qui n’hésitent pas à diffuser un tract où, au recto, elles signent les yeux fermés leur soutien au parti socialiste; et au verso vilipendent la politique du même parti au niveau national. Il ne faut pas être grand devin pour prédire que ces montages exploseront à la première occasion au détriment des Tournefeuillais.

Nous sommes, enfin, loin de l’esprit opportuniste de la liste FN

La seule ambition du FN est d’avoir des conseillers municipaux dans quelques municipalités du territoire national. Il suffit de lire leur programme pour se rendre compte qu’il est identique pour toutes les communes de France, et qu’il n’apporte rien de particulier à Tournefeuille.

« Demain Tournefeuille 2014 » est la seule alternative crédible.

Patrick Beissel

CIRCULATION / TRANSPORTS

« Mieux se déplacer à TOURNEFEUILLE »

  • NOTRE PROPOSITION DE BHNS

Pour améliorer la circulation à Tournefeuille, nous voulons mettre en place un plan qui prenne en compte la réalité des besoins de déplacements de nos concitoyens, ce que ne fait pas le projet de BHNS actuel que porte la Gauche.

Les différentes études réalisées sur le sujet montrent que globalement 40% du trafic automobile quitte Tournefeuille pour se diriger vers le bassin d’emploi de Colomiers/ Blagnac et 40% vers le bassin d’emploi de Basso-Cambo. Seulement 20% se dirige vers Lardenne avec peut-être Matabiau comme destination finale. L’enjeu est donc de proposer à ces 80% d’automobilistes une solution réaliste de transport en commun qui les incite à laisser leur voiture au garage. Cette solution est le BHNS à condition qu’il les emmène vers leur destination !

C’est pourquoi nous proposons un plan qui s’articule autour de deux axes (voir le plan)

  1. Premier axe : Une première liaison de bus en site propre reprend le projet de Tisséo par la rue du Petit Train (qui restera à double sens de circulation pour les véhicules automobiles) mais bifurque Boulevard Vincent Auriol au niveau du commissariat de Police vers les Ramassiers pour emprunter la voie déjà prévue et financée. Cet axe dessert ainsi le bassin d’emploi d’Airbus.
  2. Deuxième axe : Cette seconde liaison en site propre emprunte l’avenue du Marquisat puis longe l’Arc-en-ciel pour emprunter enfin la Voie du Canal Saint-Martory (VCSM) et rejoindre Basso-Cambo. Cet axe présente aussi l’avantage d’être évolutif en prolongement du métro lorsque les financements seront disponibles.

La création des ces deux axes de bus en site propre permet une économie de plus de 40 Millions d’euros par rapport au projet de Tisséo vers Matabiau .

Nous sommes persuadés que cette proposition de BHNS apportera une véritable réponse aux besoins de déplacements d’une majorité de nos concitoyens. Elle sera cependant complétée par d’autres réalisations afin d’améliorer encore la circulation dans notre commune.

  • NOS AUTRES PROPOSITIONS

Contrairement à l’équipe sortante, nous pensons qu’il est inévitable qu’un fort pourcentage des déplacements se fasse en véhicules automobiles au sein d’une métropole. Il convient donc d’accompagner au mieux cette réalité plutôt que de l’ignorer. S’arrêter à une solution de transports en commun ne répond qu’à une partie du problème.

  • Boulevard Urbain Ouest

Une partie de l’économie réalisée sur le BHNS permettra la réalisation du Boulevard urbain Ouest (RD 924 entre VCSM et RD 632). Des réservations de foncier ont été faites depuis longtemps ; seule la volonté a manqué. Cet axe routier doit permettre aux automobilistes venant de l’ouest de Tournefeuille d’éviter la traversée de notre ville pour rejoindre Basso-Cambo. Cet axe, à terme, sera prolongé vers le nord pour desservir le bassin d’emploi de Colomiers.

  • Circulation intra-muros

Il faut faciliter la circulation interne à Tournefeuille en laissant aux automobilistes le choix du plus grand nombre d’itinéraires possibles. C’est pourquoi, par exemple la mise à sens unique de la rue du Petit Train sera abandonnée

L’incitation à l’utilisation des modes doux sera encouragée de même que sera mise en place une zone de circulation partagée rue Gaston Doumergue.

Nous optimiserons l’utilisation de la navette municipale.


URBANISME


« Mieux habiter à TOURNEFEUILLE »

Nous voulons maitriser l’urbanisation et rester attentifs au cadre de vie. Il faut, pour cela, conserver ce qui a attiré de nombreux habitants dans notre commune : sa qualité de vie liée à son atmosphère de village et à son habitat pavillonnaire.

  • Nous limiterons à 30 000 le nombre d’habitants de la commune pour ne pas densifier la ville au-delà du raisonnable.
  • Nous ne dépasserons pas 30% de logements sociaux dans les nouvelles réalisations pour éviter la création de « ghettos sociaux », tout en restant en conformité avec la loi .
  • Nous cantonnerons la construction d’immeubles collectifs aux abords des grands axes routiers.
  • Nous resterons attentifs à la qualité architecturale des réalisations immobilières, particulièrement dans le centre historique.
  • Nous mettrons à profit le départ de la SOCAMIL pour requalifier globalement la zone Mirabeau : écoles, habitat collectif le long de l’avenue du Marquisat, pépinière d’entreprises, habitat pavillonnaire, espaces verts.
  • Nous profiterons des gros chantiers de voirie du centre ville pour implanter des conteneurs enterrés de collecte sélective des ordures ménagères.
  • Nous développerons ailleurs un nouveau mode de facturation de cette collecte: facturation « à la levée » incitant au tri sélectif et entrainant une baisse globale du coût de traitement des déchets, et donc des impôts correspondants.

PETITE ENFANCE, ÉDUCATION, ACTION SOCIALE

« Mieux aider pour moins assister »

Une remarque préalable tout d’abord : ces domaines, l’action sociale et l’éducation, resteront dans les compétences exclusives de notre commune puisqu’il s’agit d’une politique de proximité et qu’il est difficile d’imaginer que ces questions puissent être gérées au niveau de Toulouse-Métropole.

  • Les équipements en crèche de notre commune seront satisfaisants avec la crèche des Quéfets. Cependant ce mode de garde ne convient pas à tous les parents et la solidarité communale doit permettre aux personnes dont les horaires de travail sont atypiques (le matin tôt, le soir tard, le week-end) de trouver un mode de garde adapté pour leurs enfants. Il s’agit souvent de familles monoparentales pour qui il est indispensable d’avoir un emploi. Nous savons que ceci est possible et il y a des communes qui osent ouvrir des crèches accueillant les enfants du lundi au samedi de 6h30 à 21h30. Nous verrons si cela correspond à un besoin dans notre commune.
  • Concernant les écoles primaires, nous donnerons toute leur place aux associations de parents d’élèves qui doivent pouvoir faire part des problèmes rencontrés et qui ne doivent en aucun cas être des supporters inconditionnels de la mairie : c’est ainsi que les choses peuvent évoluer de façon constructive.
  • Pour les horaires de l’accueil périscolaire (ALAE), comment penser qu’ils conviennent à tous les parents de Tournefeuille quand dans toutes les communes alentour les enfants peuvent rester à l’école jusqu’à 18h30 voire 19h, alors qu’à Tournefeuille les parents doivent récupérer leurs enfants au plus tard à 18h ! Nos concitoyens auraient-ils des horaires de travail différents des autres salariés ? Nous n’ignorons pas qu’une trop longue journée passée en classe est fatigante pour un enfant, mais nous ne pouvons imaginer que les parents laisseraient leurs enfants jusqu’à 18h30 par choix et pas par nécessité. Certes ceci à un coût et nous proposons qu’une participation financière soit demandée pour les parents qui laisseraient leurs enfants après 17h30. Et quelqu’en soit le montant, il sera inférieur au coût de la baby-sitter que certains parents doivent payer pour garder leurs enfants après 18h. Nous réfléchirons aussi à assouplir les horaires de l’ALAE : pourquoi ne pas permettre aux parents qui le souhaitent et qui le peuvent de venir chercher leurs enfants entre 11h30 et 12h par exemple pour que ceux-ci mangent en famille ?
  • Pour nos ados, le conseil municipal des jeunes est en place depuis 2 ans et nous veillerons à ce que les attentes des jeunes soient prises en compte et que ce Conseil Municipal des Jeunes ait un vrai rôle.
  • Concernant l’action sociale, il est urgent de prendre en compte la diversité des personnes de notre commune : les nouveaux habitants ne ressemblent pas aux anciens et cette évolution ne peut être ignorée.
  • La richesse de la vie associative de notre commune doit servir de lien pour améliorer le quotidien des Tournefeuillais. Par exemple pour faire des maisons de quartier de vrais lieux de vie, il faudrait qu’elles soient ouvertes aussi après 18h et le week-end.
  • La loi sur la démocratie locale de Février 2002 a imposé la création de conseils de quartier dans les agglomérations de plus de 80 000 habitants. Le but est de donner la parole aux habitants et de permettre à tous ceux qui le veulent de s’impliquer dans la réflexion pour améliorer la vie quotidienne dans les quartiers. Ces conseils peuvent être présidés par des habitants ou par des élus. Ils ne se substituent pas aux élus mais ils peuvent contribuer très concrètement à une réflexion plus proche du besoin des uns et des autres. Même si la loi ne l’impose pas, nous mettrons en place ces conseils à Tournefeuille.
  • Nous ferons appel à des retraités aux petits revenus pour aider les enfants à la sortie des écoles. Cela se fait dans beaucoup d’autres communes (Cugnaux et Portet sur Garonne par exemple), c’est une manière de favoriser le lien entre les générations et une aide financière pour nos aînés dont les retraites sont parfois faibles.

CITOYENNETÉ

« Mieux faire vivre notre démocratie »

Tournefeuille ville citoyenne : c’est un des axes de l’agenda 21 mis en place par l’équipe municipale sortante et pourtant nous avons l’impression que peu d’actions sont menées pour permettre au citoyen de participer activement à la vie démocratique de la commune.

  • Savez-vous que les conseils municipaux sont ouverts au public ? Mais pour cela il faut en annoncer clairement et suffisamment tôt les dates. Nous afficherons donc aux entrées de ville les dates des conseils municipaux.
  • Les commissions municipales seront de vrais lieux d’échanges entre les conseillers municipaux qui en sont membres et qui devraient pouvoir débattre en toute liberté quelle que soit leur appartenance politique. Certes nous serons élus sur un programme, mais prendre en compte les idées de l’opposition ne remet pas nécessairement en cause le programme ! Et puis peut-on, au prétexte qu’on a été élus, ignorer la partie de la population qui n’a pas voté pour nous et que l’opposition représente ? Enfin que veut-on cacher à l’opposition lorsqu’on ne la convoque pas aux groupes de travail ? Nous animerons autrement l’équipe municipale en permettant à l’opposition de jouer un vrai rôle et nous n’hésiterons pas à lui attribuer une commission importante.
  • Un conseiller municipal ressortissant de l’Union Européenne sera en charge des sujets propres à cette communauté. Une cellule de permanence et d’assistance aidera les habitants de notre commune venant d’un autre pays européen dans leur vie quotidienne.
  • Après certains conseils municipaux, nous organiserons un temps plus convivial d’échange avec le public et nous répondrons aux questions des habitants.
  • Nous associerons les Tournefeuillais à la prise de décisions pour les projets concernant en particulier leur cadre de vie. Les différentes options seront exposées ( par exemple en mairie ou lors d’une réunion publique) afin que ceux qui le souhaitent puissent donner leur avis. Une à deux fois par an, une réunion publique sera organisée afin d’informer les citoyens des projets de la commune mais aussi d’écouter leurs propositions.

FISCALITÉ, FINANCES, BUDGET

« Mieux gérer notre ville »

Contrairement à ce qu’affirme la gauche, il est tout à fait possible de maintenir une qualité de services irréprochable à Tournefeuille, tout en abaissant le niveau des dépenses. A la différence de la majorité sortante, le mot « économie » fera partie de notre vocabulaire quotidien.

Pendant les 100 premiers jours de la mandature :

Nous nommerons un responsable dédié aux économies qui, sous la surveillance d’une commission à laquelle des citoyens Tournefeuillais, non élus, prendront part :

  • aura la charge de réaliser un audit pour identifier poste par poste toutes les sources possibles d’économies dans les dépenses de fonctionnement.
  • établira un programme en réduction de coûts sur 3 ans.
  • vérifiera l’adéquation des investissements, encore au stade de projet, avec ce qui est réellement nécessaire.

Les résultats seront présentés au Conseil Municipal qui analysera les retours de ces travaux et mettra en œuvre le programme validé.

Pendant le reste de la mandature,

Nous mettrons en place un tableau de bord qui nous permettra de vérifier régulièrement l’avancement de notre programme. Un compte-rendu biannuel sera porté à la connaissance de nos concitoyens.

Le budget d’investissement sera consacré à l’entretien des infrastructures et aux nouveaux projets strictement nécessaires.

Les gains générés par ce programme seront affectés à la réduction des impôts locaux.

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M