Décisions préoccupantes

22 octobre 2013

Le samedi 05 Octobre, des habitants de notre commune ont été, à leur demande, reçus par Monsieur Le Maire afin d’obtenir des informations sur l’installation d’un village de mobil-home à proximité de leurs domiciles.

Peut-être avez vous remarqué cette installation en face de Storage Tek sur des terrains de la ville de Toulouse mais limitrophes de Tournefeuille. Il s’agit du relogement temporaire de personnes dont les habitations précédentes étaient dans un état d’insalubrité qui les rendaient dangereuses et que le préfet a pris la décision d’évacuer au mois d’Août.

Selon les dires de Monsieur le Maire de Tournefeuille, il n’a été ni consulté, ni même informé de la décision de reloger ces familles roms à cet endroit-là ; la décision a été prise par le Maire de Toulouse. Mais ces deux édiles ne sont-ils pas aussi président et vice-président de Toulouse-Métropole et à ce titre proches collaborateurs ?

Il est préoccupant qu’une telle décision ait pu être prise par une seule personne, quel que soit le nombre de casquettes dont elle puisse se prévaloir ! Pourtant, il existe bien une Commission Habitat et Cohésion Sociale au sein de Toulouse Métropole ; elle n’a donc pas été consultée. Pas plus sans doute que la Commission Urbanisme et projets Urbains lors de l’implantation de nouvelles constructions décidée unilatéralement par la ville de Toulouse sur le chemin de Ramelet Moundi.

On peut donc nourrir de sérieux doutes sur le fonctionnement voire l’utilité de Toulouse Métropole dès lors que les deux principaux édiles en charge de cette instance ne se concertent pas sur des sujets de cette importance et ne prennent même pas la peine de consulter les délégués en charge de ces sujets. Rappelons que Toulouse Métropole, ce sont 30 Vice-présidents, 35 délégués membres du Bureau, et 57 délégués !

Les prochaines élections municipales seront une occasion de renouveler ces représentants de nos communes à Toulouse-Métropole : ce sera donc pour les électeurs et contribuables que nous sommes l’opportunité de sanctionner des manquements inadmissibles à ce niveau de responsabilité.

Ajoutons qu’à ce jour aucune information ne nous a été donnée concernant cette installation : ni au conseil municipal, ni même au sein de la commission solidarité ou au conseil d’administration du CCAS. Encore un bel exemple de démocratie bafouée par les élus socialistes de Tournefeuille.

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M