Notre ville défigurée.

19 octobre 2012

Quel désastre ! Comment peut-on trouver ça beau ? Avec le Foyer Panouse on a perdu un bunker sans âme, avec l’Escale, on a gagné un bunker glacé ; car en ce pays de briques et de feu, la rigueur des lignes et la couleur bleutée de la façade font froid dans le dos. Quel contraste choquant avec l’Eglise, la Mairie ou même l’école de musique.

On nous dira que la pyramide du Louvre a également choqué en son temps ; certes, mais un peu de modestie tout de même ; nous sommes à Tournefeuille, pas à Paris ; et justement, ceux qui ont fait le choix d’habiter Tournefeuille l’ont fait pour y trouver un  cadre de vie apaisant et non pas les excès de la capitale

On nous dit que « tous les partenaires artistiques ont été associés au projet » ; c’est bien. Mais pourquoi ne pas avoir associé la population de Tournefeuille ? La crainte d’un rejet ?

On se félicite également de l’aide financière du Département et de la Région qui a permis de construire ce lieu « à moindre coût » ! Curieuse façon de voir les choses : le coût reste de quatre millions d’euros pour les finances publiques, quel que soit le découpage auquel se livrent les collectivités.

On nous assure que dans six mois tout cela sera oublié ;

Ce ne sera pas le cas, vous pouvez compter sur nous.

A.P

Tags:

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M