Bulletin Municipal Juin 2011

4 juin 2011

Que signifie la démocratie quand l’opposition ne peut pas jouer son rôle ?

Il y a deux manières d’agir quand on se trouve dans l’opposition, qu’elle soit politique ou autre. L’affrontement : tout ce qui dira l’autre sera controversé, systématiquement attaqué, tout est fait pour attirer les lumières sur soi, en parlant coûte que coûte ou en quittant de manière bruyante l’assemblée. Cela donne lieu à des coupure dans la presse, mais les coupures de presse sont comme les égratignures, elles s’oublient très rapidement.

C’est une attitude que nous avons dénoncée et que nous n’avons pas appliquée.

L’autre manière est de tenter de participer aux débats, de faire des propositions pour être utile à sa communauté sans renier ses propres convictions. Telle était la politique, au sens noble du terme, que nous voulions pratiquer. Mais quelle désillusion !

Au sein du conseil municipal de Tournefeuille, l’opposition n’a accès qu’à une information partielle et tardive et lorsque nous le déplorons, on nous répond que cette tradition est la même dans tous les conseils municipaux. Qu’il est difficile pour le pouvoir en place de changer de façon de faire : être transparent c’est prendre des risques….

Mais dans ces conditions, comment l’opposition peut-elle être constructive ?

Nous tenons aussi à notre rôle de relais des préoccupations de nos concitoyens. Hélas, les deux questions que nous avons soulevées à l’automne dernier (les horaires de l’accueil périscolaire et la piétonisation du centre ville) ont à ce jour été à peine effleurées et n’aboutiront certainement pas dans des délais raisonnables (pourtant la question de l’accueil périscolaire mériterait d’être traitée avant la prochaine rentrée scolaire).

Bien entendu, ces projets n’étaient pas dans le programme électoral de la majorité élue ! Doit-on en conclure que ce programme ne peut pas évoluer alors même que la situation économique de notre pays a changé depuis 2008 ?

Même manque de respect de l’opposition lors de certains votes : lorsque nous avons voté contre le dernier budget, Monsieur le Maire s’est permis d’ironiser en interprétant ce vote comme un durcissement de nos positions à l’approche des élections municipales (qui n’auront lieu qu’en 2014 !).

Nous sommes convaincus qu’un tel déni de l’opposition conduit tout droit à l’abstentionnisme et au désintérêt pour l’action politique et met en danger notre démocratie. Sûrement pas à court terme, et les personnages politiques en place ont encore de beaux jours devant eux, mais il faut sans doute avoir le courage d’analyser avec lucidité les résultats des dernières élections dans notre commune et ne pas se contenter de penser que « c’est de la faute aux  autres »…

Les Elus de la liste « Demain Tournefeuille »

Patrick BEISSEL, Françoise VIATGE, Patrick AUBIN, Sylvie TOMASI-RIVIERE

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M