Projet Mobilités

29 septembre 2017

Le projet Mobilités soutenu par Tisséo consacre 91% des financements disponibles aux transports en commun et seulement 6% aux infrastructures routières ; les 3% restants vont aux deux roues. Cette répartition n’est pas le reflet des réalités actuelles, elle ne prend pas correctement en compte les évolutions du futur et dans tous les cas, se révèle inadaptée pour solutionner les problèmes de déplacement que nous connaissons dans l’ouest toulousain, particulièrement à Tournefeuille.

Dans toutes les métropoles du monde, l’équilibre entre déplacements en Voitures Particulières (VP) et Transports en Commun (TC) s’établit à environ 70/30 : 70% des déplacements s’effectuent en VP, 30% en TC. Et c’est bien normal car plus on s’éloigne du centre des villes, plus il devient difficile de proposer un réseau suffisamment dense de Transports en Commun pour éviter le recours à la voiture. On voit d’ailleurs qu’à Toulouse centre, la part des déplacements en Voitures Particulières s’établissait en 2013 à 40% alors qu’elle était de 78% en périphérie éloignée. Pour tenir compte de cette réalité, le budget consacré par Tisséo aux infrastructures routières, dans ce projet Mobilités, devrait donc être beaucoup plus important.

Il devrait être d’autant plus important que le principal reproche fait à la voiture, la pollution qu’elle engendre, est en passe d’être obsolète. Le Ministre de la transition écologique n’a-t-il pas annoncé viser la fin de la vente des voitures à essence et diesel d’ici à 2040 ? Cette volonté de l’Etat devrait se traduire concrètement dans ce projet Mobilités par un investissement significatif dans les infrastructures routières pour tenir compte de ce nouveau mode de déplacement : l’électromobilité.  Il n’en est rien.

Développer les infrastructures routières est par ailleurs une priorité pour l’ouest toulousain et particulièrement pour Tournefeuille. En effet, le projet Mobilités affiche comme ambition pour 2025 de mettre 52% des habitants de la Métropole à moins de 10 minutes des stations et des arrêts de Transports en Commun contre 31% aujourd’hui. Sauf que pour Tournefeuille, le seul changement prévu est de transformer le bus 65 en Linéo 3. Ce projet, s’il permettra d’améliorer la qualité de service,  laissera inchangé le nombre des tournefeuillais habitant à moins de 10 minutes d’un arrêt de bus. Compte tenu de la croissance démographique annoncée, il y aura donc mécaniquement une augmentation de la circulation automobile : nous allons tout droit vers la paralysie générale aux heures de pointe.

Pour toutes ces raisons, il est donc VITAL pour la commune de Tournefeuille, mais également pour toutes les communes de l’ouest toulousain, que le projet de Boulevard urbain RD  924 entre Plaisance du Touch et la voie du canal St Martory soit réalisé à l’échéance 2025, et que cet engagement soit inscrit au Projet Mobilités.

A.P

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M