Laxisme ou clientélisme ?

14 juillet 2016

Lors du Conseil Municipal du 11 Juillet dernier, nous avons eu à débattre de la cession onéreuse de deux parcelles communales à un particulier ; rien de bien extraordinaire a priori.

Sauf qu’en préambule, le Maire nous expliquait que ces parcelles avaient été closes et utilisées comme jardin d’agrément privatif par ce particulier depuis une quinzaine d’années.

Mais comment un espace communal de cette importance (250m²) a-t-il pu être détourné par un particulier, pendant 15 ans,  à des fins privatives, sans que la municipalité trouve à y redire ?

Première réponse du Maire : c’est courant ; il y a plein de parcelles comme celles-là en bordure des routes et chemins, que des particuliers s’approprient. Ben voyons : nous voilà rassurés sur la bonne gestion des biens publics par notre Maire !

Deuxième réponse après intervention discrète du Directeur Général des Services : en fait, ce serait un précédent maire, Monsieur Audigé qui aurait autorisé cette occupation.

Ce qui est intéressant finalement, c’est que cette délibération qui semblait anodine, a mis en lumière deux travers de la gestion de notre commune par les équipes qui se sont succédé à la mairie de Tournefeuille depuis des lustres : le clientélisme et le laxisme. Et plus révélateur encore, la première réponse du Maire a été, spontanément, de justifier une pratique illégale !

On croit rêver, mais non, vous trouverez tout ça dans le compte-rendu officiel du Conseil Municipal.

Alors, laxisme ou clientélisme ?

Les deux mon Général !

A.P

Prochains Conseils Municipaux


22 Février 18h00

Réunions Préparation C.M