La Démocratie mise à mal une nouvelle fois.

29 mai 2016

Il y a un an maintenant et comme, parait-il, le veut la tradition socialiste tournefeuillaise,  Monsieur Dominique Fouchier a été désigné Maire par son prédécesseur. Il était inconnu de beaucoup de nos concitoyens  et de conseil municipal en conseil municipal, nous le découvrons. Nous vous avons fait part à de nombreuses reprises de notre opinion sur sa façon d’animer l’équipe municipale mais le conseil municipal du 23 mai dernier a été édifiant : nous voudrions revenir avec vous sur  quelques moments importants et significatifs de l’attitude de notre nouveau maire.

-A la fin du conseil municipal, nous avons demandé, avec les élus du groupe Tournefeuille Autrement, que l’on puisse, dans la commission « «Cohésion Sociale-Economie – Emploi », analyser la possibilité d’offrir à un citoyen tournefeuillais un temps de parole pour poser une question dans un cadre officiel, tel que le Conseil Municipal. Après avoir commencé à nous expliquer longuement combien les élus de son groupe et lui-même étaient à l’écoute des questions et des préoccupations des habitants, lorsque nous avons demandé à Monsieur le Maire de répondre clairement, nous avons eu droit à un « non, nous n’acceptons pas qu’un débat ait lieu en commission sur cette question ». Bref une fin de non-recevoir.

-Ensuite, les élus de Tournefeuille Autrement ont demandé que l’ensemble des élus se lèvent et applaudissent nos forces de l’ordre qui ont été cette année très sollicitées et très présentes sur le terrain des attentats et des diverses manifestations. Et là, encore « non » ! Au prétexte qu’un conseil municipal n’est pas le lieu et que les pompiers avaient été oubliés !!

-Pendant le conseil municipal, lors de la délibération sur les conventions à signer avec Tisséo dans le cadre du Linéo 3, nous avons demandé à annuler cette délibération car le plan annoncé dans la convention et nécessaire à sa compréhension, ne nous avait pas été transmis. Il nous a été répondu que comme ce plan n’était pas définitif, il ne pouvait pas nous être communiqué. Pourtant nous savons qu’il a été communiqué à certaines associations. Cette attitude est INTOLERABLE !

Mais il en a été de même avec les élus de la majorité :

-Les écologistes sont intervenus lors de ce même vote pour évoquer la création d’un 3ième ligne de métro. Visiblement ce sujet ne plait pas puisqu’après avoir écouté Monsieur Moinat, Monsieur le Maire lui a sèchement rappelé que ceci n’était pas en lien direct avec l’ordre du jour et que ce genre d’intervention devait se faire en fin de conseil sous forme de vœu ou de question.

-Plus tard, les élus communistes ont refusé de participer au vote d’une motion contre le projet Val Tolosa.  Ils ont voulu ainsi dénoncer l’attitude du Conseil Départemental qui a permis que ce projet voie le jour et interpeler Dominique Fouchier qui s’oppose au projet en tant que Maire de Tournefeuille mais le soutient en tant que Conseiller Départemental. La colère de Monsieur le Maire n’a échappé à personne et sa conclusion fut cinglante : « vous refusez de participer au vote : chacun jugera de votre position ».

Nous vous laissons interpréter ces diverses réactions de notre Maire, mais pour nous elles révèlent un refus absolu du débat et une rigidité inquiétante pour le fonctionnement démocratique de notre commune.

En effet, quand  Monsieur le Maire n’est même pas capable d’accepter que les membres de son équipe s’expriment ( alors que ce sont eux qui ont « voté » pour lui), comment imaginer qu’il soit capable d’entendre une quelconque opposition ?

Même des employés municipaux se sont émus de cette  attitude du Maire et de son équipe. Dans une lettre ouverte de Février 2016, les représentants syndicaux C.G.T Territoriaux de Tournefeuille dénonçaient « le mépris et la condescendance de certain(es) élu(es) de la Mairie. ».

Pourquoi cette attitude ? Pourquoi ce refus du débat ? Une inquiétude sur la loyauté de sa propre équipe ? La peur de ne pas savoir argumenter ? La crainte de devoir partager le pouvoir ? L’impossibilité de savoir reconnaître que des projets de l’opposition pourraient être recevables ? L’incapacité à mener un débat démocratique sans sectarisme ?

Après ce Conseil Municipal mémorable, nous avons de sérieuses raisons d’être réellement inquiets sur le fonctionnement démocratique de nos institutions à Tournefeuille.

Prochains Conseils Municipaux


18 Décembre 18h00

Réunions Préparation C.M