AVE CÉSAR !

12 novembre 2015

Dans le dernier Tournefeuille info, le nouveau Maire de Tournefeuille a jugé utile de se présenter à ses concitoyens ; sage initiative puisque personne, ou presque, ne le connaît.  Il a tenté de justifier son élection à la tête de la Mairie par ses 26 collègues, en invoquant une « tradition tournefeuillaise » et « une continuité politique » : effort pathétique pour tenter de donner un habillage républicain à cet « arrangement entre amis ».

Cette passation de pouvoir fait plutôt penser à ce qui se pratiquait du temps de la royauté, où le pouvoir se transmettait au sein d’une même famille régnante ; ou du temps de l’empire romain où les empereurs faisaient tout pour imposer au peuple une lignée dynastique.

Cela en dit long sur l’état de la démocratie à Tournefeuille.

Car en démocratie, la légitimité s’acquiert dans les urnes, grâce au suffrage populaire ; pas dans les arrière-cuisines des partis. Et le peuple a le sentiment d’élire son Maire lorsqu’il vote pour celui qui est tête de liste, même si, selon le code électoral, ce n’est pas ainsi que c’est prévu.

Il aura beau dire, il aura beau faire, le maire de Tournefeuille ne trouvera donc sa légitimité que lorsqu’il se sera soumis, comme tête de liste, au verdict des urnes lors des prochaines élections municipales ; mais encore faudra-t-il qu’il en sorte vainqueur.

A.P

Prochains Conseils Municipaux


22 Février 18h00

Réunions Préparation C.M